Grandes famille de fromages

Les grandes familles de fromage

Question pour un champion : combien de familles de fromage répertorie-t-on ? Quatre ? Cinq ? Six ? La bonne réponse est : huit ! Huit grandes familles de fromage caractérisées par des textures de pâte différentes. Certains fromages comme le Camembert sont moelleux, d’autres comme la Mimolette sont durs, d’autres encore sont fondus… bref, il y en a de toutes sortes et il est bon de savoir les différencier. Chers lecteurs, nous vous disons tout sur le sujet.

Les fromages frais

 

Ces fromages ont une teneur élevée en eau, car ils sont égouttés naturellement. Certains sont moulés, d’autres non, mais dans tous les cas, ils ne subissent pas d’affinage. Vous les reconnaitrez immédiatement à leur couleur blanche et à leur texture crémeuse et fondante. Pour ce qui est du goût, vous remarquerez que leur saveur est douce et légèrement acidulée.

Cette première famille de fromage se divise en trois sous-catégories, à savoir :

  • Les fromages frais riches en eau comme le fromage blanc et la faisselle ;
  • Les fromages frais ayant été plus fortement égouttés et présentant une texture plus ferme : c’est le cas du petit-suisse ;
  • Les spécialités qui varient d’une région à une autre.

Fromage frais

Les fromages à pâte molle et à croûte fleurie

 

Ces fromages sont recouverts d’un duvet de champignon de couleur blanche appelé fleur (d’où l’appellation de croûte fleurie). La pâte est onctueuse et on distingue des arômes de champignons et de beurre. Le Brie de Meaux, le Brillat Savarin, le Coulommiers ou encore le Neufchâtel appartiennent à cette catégorie de fromage.

Les fromages à pâte molle et à croûte lavée

 

Comme son nom l’indique, le fromage à pâte molle et à croûte lavée subit de fréquents lavages (à l’eau salée, avec de l’alcool de terroir, des fines herbes…) pendant la période de l’affinage.

Maroilles fromage de FranceOn le reconnait à sa croûte humide de couleur rouge-orangée, sa pâte de couleur ivoire et surtout sa forte odeur. Ce qui ne l’empêche pas pour autant d’être apprécié par les fins gourmets. Bien au contraire.

Le Carré du Vinage, le Livarot, le Maroilles, le Mont d’Or ou encore le Pont l’Évêque se retrouvent très souvent sur les plateaux de fromages, pour le plus grand bonheur des petits et des grands.

Les fromages à pâte pressée cuite

 

Les fromages à pâte pressée cuite ne passent pas inaperçus sur les étals des fromagers. En effet, on les reconnait aisément à leur grand gabarit, leurs ouvertures (les trous) et à leur texture qui peut être tendre, moelleuse ou ferme. Pour ce qui est de l’arôme, il est le plus souvent fruité.

Pour fabriquer ces fromages au lait de vache ou de brebis très appréciés des enfants (et des adultes), le fromager-affineur chauffe le lait caillé à très forte température pour accroitre l’égouttage, procède à un pressage mécanique puis laisse le fromage s’affiner pendant plusieurs mois.

Dans cette catégorie de fromages, on ne saurait ne pas citer l’Abondance (une meule de 6 à 12 kilos), le Beaufort (une énorme meule de 40 à 60 kilos), le Comté ou encore le gruyère.

Fromage de France Comté

 

Les fromages à pâte pressée non cuite

 

Au lait de vache ou de brebis cru ou pasteurisé, ces fromages se fabriquent de la même façon que les fromages à pâte pressée cuite, à la seule différence qu’ils ne sont pas chauffés.

Mimolette fromage de France

Ils présentent une croûte plus ou moins épaisse en fonction de la durée de l’affinage (généralement 3 à 6 mois) et c’est cette croûte-là qui définit la saveur et l’arôme du fromage.

En France, on ne compte pas moins de 30 fromages à pâte pressée non cuite aussi populaires les uns que les autres. Nous pouvons citer par exemple le Cantal, la Mimolette, la Raclette fermière, le Reblochon et la Tomme de Savoie.

Les fromages persillés

 

Bleu des Causses, Fourme d’Ambert, Roquefort… les fromages persillés (également appelés bleus) se démarquent des autres fromages par leurs moisissures bleu-vert qui résultent d’un procédé de fabrication très particulier : le caillé est ensemencé de pénicillium pendant le moulage, puis il est percé à plusieurs reprises pour faciliter la pénétration de l’air et ainsi favoriser le développement de la moisissure. À noter que ces fromages peuvent aussi bien être fabriqués à partir de lait de vache que de lait de brebis.

Les fromages de chèvre

 

Bichonnet, Chabichou, Crottin de Chavignol… les fromages de chèvre sont en forme de buches et buchettes, de briques, de crottins, de palets ou encore en forme de pyramides. Certains sont blancs comme la neige, d’autres gris clair ou encore fleuris. Ils peuvent être frais, cendrés ou bien semés d’herbes fines.

Fromage de chèvres de France

Les fromages fondus

 

Il existe plusieurs sortes de fromages fondus. Certains fromages comme la crème de Gruyère sont issus d’un mélange de pâte. D’autres sont obtenus à partir du mélange de fromage et de beurre. C’est le cas de la cancoillotte. D’autres encore contiennent du lait ou de la crème. Enfin, les fromages de cette famille peuvent être assaisonnés avec de l’ail, de fines herbes ou des épices.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 82 = 84