Comment servir le fromage ? Plateau de fromage, assortiments

Comment servir le fromage ?

Qu’on le déguste en couple, entre amis ou en famille, le fromage doit être servi dans les règles de l’art pour satisfaire nos pupilles et nos papilles. Autrement dit, l’élaboration du plateau de fromages fait l’objet d’un véritable savoir-faire. Ni le décor ni le choix des ustensiles ne se font au hasard. Vous désirez épater vos invités ? Suivez nos conseils.

1re étape : bien choisir son plateau et ses ustensiles

 

Le plateau à fromage doit être en céramique, en bois ou en marbre. Jamais, au grand jamais, en métal ou pire, en plastique ! Ce serait une faute de goût énorme. Par ailleurs, il est important que le plateau à fromage soit parfaitement plat, autrement vos convives et vous aurez du mal à découper les fromages. Vous n’avez pas de plateau à fromage ? Une planche à découper en bois ou un plat à tarte (parfaitement plat) fera tout aussi bien l’affaire.

Pour ce qui est des couteaux à fromage, ils doivent bien tenir dans la main, être dépourvus de dents et surtout, il faut un couteau pour chaque fromage. Autrement, les saveurs vont se mélanger. Enfin, vous n’oublierez pas les assiettes et des petites fourchettes (éventuellement des petites cuillères si vous servez du fromage coulant comme le Mont d’Or). C’est plus élégant que de manger à la main ! Autre suggestion : vous pouvez découper les fromages au préalable et placer des piques dessus.

 

2e étape : soigner le décor

 

Le plateau de fromages n’est pas seulement agréable au goût. Il l’est aussi à la vue. Les fromages qui le composent doivent présenter des textures, des couleurs et des hauteurs différentes. En d’autres termes, on doit aussi bien y trouver des fromages frais que des fromages secs, moelleux et coulants.

Pour ce qui est des couleurs, variez-les autant que possible : mettez-y du blanc (par exemple du fromage à croûte fleurie comme le Camembert), du gris clair (de l’Ossau-Iraty ou d’autres fromages cendrés), de l’orange (Cheddar, Mimolette), du rouge (Edam) ou encore du vert et du bleu (Roquefort ou autres fromages persillés).

Le contenu de votre plateau de fromages n’est pas aussi diversifié que vous l’auriez souhaité et le résultat est plutôt monotone ? Dans ce cas-là, vous pouvez ajouter des épices, des fines herbes, des fruits, des confitures ou encore des fruits secs (sans oublier le pain et le vin !). Enfin, un dernier détail : la tradition veut que l’on serve les fromages en nombre impair.

 

Comment servir le fromage ? Assortiment, présentation, plateau

3e étape : soigner la disposition des fromages

 

Présenter correctement le plateau de fromages, c’est disposer les différents fromages en cercle concentrique en allant du plus doux au plus fort. En outre, vous veillerez à laisser de l’espace entre chaque fromage afin de faciliter la découpe et d’ « aérer » la présentation.

Ainsi, les fromages les plus doux sont disposés aux extrémités du plateau, tandis que les plus forts sont placés au centre du plateau. Autre point : les fromages durs et secs trouvent leur place sur le pourtour du plateau tandis que les fromages humides et ceux qui s’émiettent facilement sont regroupés au centre du plateau.

Dernier conseil : sortir les fromages au bon moment

 

Les fromages doivent être servis à température ambiante. Si vous attendez le moment de servir pour les sortir du réfrigérateur, ces derniers ne pourront pas développer tous leurs arômes ni révéler leurs saveurs. Il faudra néanmoins les protéger de la transpiration ou du dessèchement en les plaçant sous une cloche à fromage. À défaut, vous pouvez couvrir les fromages avec un torchon propre ou du papier alu. Et voilà, maintenant, vous savez tout sur l’art de servir du fromage. Nous vous souhaitons de passer d’agréables moments avec vos convives !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

40 + = 41